• Le PSNM : collège privé pour filles à Montréal
  • Le Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie : école privée pour filles à Mo

Inauguration du nouvel espace de création et de collaboration : l’Alt-o-tech 

Alt-o-tech_PSNM__4_i.JPG
Le 23 août dernier, le Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie a procédé à l’inauguration officielle de l’Alt-o-tech, son nouvel espace de création et de collaboration, en compagnie des membres du personnel et de ses partenaires.

C’est dans un contexte convivial que les invités ont eu la chance de découvrir cet environnement moderne consacré aux élèves, qui les accueille depuis la rentrée scolaire et leur permet de nourrir leurs passions pour les technologies ou de parfaire leurs connaissances en programmation, en sciences ou en robotique. C’est à la suite de réflexions, de formations et de recherches dans les milieux professionnel et scolaire que l’Alt-o-tech a pris forme et peut maintenant accueillir nos élèves.

Par cette initiative, le PSNM entend mettre de l’avant différents projets permettant un apprentissage intégré, en tenant compte de la pédagogie à l’ère numérique. La mise en place de l’Alt-o-tech s'inscrit d'ailleurs dans le plan d'action numérique du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

En plus du mobilier ergonomique offert aux élèves, l’Alt-o-tech est pourvu de 24 postes informatiques performants, d’un écran Microsoft Surface Studio, de deux projecteurs, dont un interactif, d’un écran tactile In Focus, d’un espace consacré à la robotique, de trente robots Lego Mindstorms, d’un tableau Smart Kapp, d’un studio avec mur vert pour les projets vidéo et d’un espace destiné à la réalité virtuelle. Par ailleurs, l’équipement comprend également deux imprimantes 3D, une découpeuse laser et une découpeuse vinyle, pour ne nommer que ceux-ci.

Alt-o-tech_PSNM__2_i.JPG

« Depuis 1905, le projet éducatif du PSNM est resté le même, soit celui d’éduquer les jeunes filles de manière intégrale. À l’époque, ce désir était déjà avant-gardiste et porteur d’une vision tournée vers l’avenir », mentionne Jessika Valence, directrice des services pédagogiques.

« Nous sommes fiers de cet héritage qui nous pousse encore aujourd’hui à vouloir repousser les limites pour amener les jeunes filles à aspirer à devenir des jeunes femmes responsables, autonomes, créatives et engagées, des citoyennes du monde, les leaders de demain. De même, nos enseignants peuvent avoir de nouvelles ressources afin de mettre en place des projets pédagogiques pour outiller nos élèves. Pensons notamment à la programmation, aux dessins d’objets sur ordinateur, à la robotique, aux projets de design, ou encore à la résolution de problèmes complexes de la vraie vie », ajoute Mme Valence.

L’Alt-o-tech s’inscrit naturellement dans une approche pédagogique innovante visant à enrichir notre enseignement, à bonifier l’accès aux technologies émergentes dans l’industrie, à diversifier et à différencier notre enseignement. Il s’agit d’un endroit permettant aux élèves d’apprendre, d’innover et de créer le monde en comprenant leur environnement et les technologies qui les entourent.

« Le PSNM est fier de poursuivre la réalisation de sa mission éducative dans un esprit proactif pour le plus grand bénéfice de nos élèves », mentionne Yves Petit, directeur général. « Au nom de la communauté du PSNM, je souhaite souligner l’apport financier considérable dans ce projet et le soutien indéfectible à tous égards des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie et de la Fondation du Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie, sans qui l’Alt-o-tech ne serait encore qu’un souhait. C’est grâce à des collaborateurs et à des partenaires financiers comme celles-ci que nous envisageons l’année scolaire qui débute, et l’avenir, avec enthousiasme et souhaitons continuer à offrir le meilleur à nos élèves », ajoute-t-il.

Dans le même esprit, le PSNM inaugurait également l’Espace-temps, un autre espace qui a été transformé cette année. Il s’agit d’un espace de vie moderne et inspirant qui se veut en quelque sorte une extension de l’Alt-o-tech, favorisant la création et la collaboration, sans le côté technique de l’Alt-o-tech.

 

Alt-o-tech_PSNM__1_i.JPG